s'abonner

Le papier a réalité augmentée n’est plus un rêve

Il y a 3 mois, 3 semaines

Tous les inconditionnels des livres et surtout des films d’Harry Potter en rêvaient ; posséder dans les mains un journal papier doté d’images animées. Ce qui longtemps a été un rêve est désormais une réalité grâce au formidable progrès de la technologie. Un support imprimé peut désormais prendre vie devant les yeux du lecteur. Ce « miracle » a pour nom PowerCoat Alive. Ce papier connecté est distribué par Antalis, qui se présente comme le premier distributeur de papiers et de solutions de communication visuelle en Europe, et fabriqué par l’industriel papetier Arjowiggins ; à noter que ces deux entreprises multinationales disposent d’un actionnaire commun, le holding Sequana. 

Ce papier intelligent intègre la technologie NFC (Near Field Communication ou communication en champ proche). Celle-ci permet la lecture de données numériques depuis un smartphone, sans pour autant télécharger auparavant une application et encore moins scanner un QR Code.

 

« Avec PowerCoat Alive, Antalis offre une nouvelle dimension à l’impression puisque les supports imprimés peuvent désormais fournir du contenu additionnel et personnalisé aux lecteurs. Ce support de  nouvelle génération offre des applications multiples et il est aussi le premier papier au monde à technologie NFC intégrée », tient à souligner Stéphane Courtot, président Antalis France et directeur général d’Antalis Europe de l’Ouest et Asie.

Développé en interne et fabriqué par Arjowiggins, le PowerCoat Alive est composé de plusieurs éléments. Ce nouveau support de communication comprend deux couches de papiers entre lesquelles s’intercale une couche de papier intégrant un circuit RFID pré-imprimé (radio-identification, de l'anglais Radio Frequency Identification).

A cela l’industriel papetier y insère également une puce de silicium. Les trois feuilles sont ensuite laminées pour créer une feuille de papier PowerCoat Alive « connecté ». On obtient ainsi un papier prêt pour la technologie NFC, lequel document peut être imprimé  au moyen de technologies d’impression classiques ou numérique. Le PowerCoatAlive permet d’accéder à des contenus additionnels via un smartphone ou une tablette compatible NFC. Il suffit simplement d’activer le lecteur NFC en posant son appareil sur la page pour faire apparaitre à l’écran un contenu enrichi (vidéos, page Facebook, etc.) en lien avec le contenu papier.

Il est ainsi possible de créer des cartons d’invitation à la réalité augmentée, mais également des courriers publicitaires ou non,  des billets et des emballages…les applications sont nombreuses, et pourquoi pas demain les magazines, voir le papier bureautique. La ramette tiendrait ainsi sa « revanche » face à la vague déferlante du tout numérique. En outre, PowerCoat Alive permet également aux annonceurs de mesurer l’efficacité de leurs campagnes via une plateforme en ligne dédiée qui permet de calculer le nombre de chargements.

La gamme se compose de différents  papiers créatifs comme le Conqueror CX22 Diamond White, le Curious Metallics Ice Silver et  le Mohawk Superfine Eggshell Ultrawhite. De plus, comme n’importe quel papier,  le PowerCoat Alive  est biodégradable, recyclable et certifié FSC.

« Désormais, le papier prend vie et devient un véritable outil de communication, ajoute, non sans satisfaction dans la voix, Stéphane Courtot. Les promesses du papier connecté sont infinies puisqu’il donne une nouvelle dimension aux produits imprimés et ses avantages sont nombreux tant pour les marques que pour leurs clients. Ce papier fait partie de notre initiative D2B (digital-to business) et démontre une nouvelle fois la formidable complémentarité entre le digital et le papier. » 

PowerCoat Alive Antalis puce NFC papier à réalité augmentée